TEMOIGNAGES

 

Lorsqu’en avril 2003, après 18 mois de procédure et de défense acharnée de notre dossier auprès de la CNLC, nous obtenons notre CCP, nous sommes le premier groupement de producteurs indépendants de porcs à obtenir une certification sur l’ensemble de la filière.

Il s’agissait alors, bien évidemment de répondre aux attentes du marché, mais aussi d’obtenir la reconnaissance officielle du savoir faire des éleveurs inscrits dans la démarche de valorisation Cochon de Bretagne.

En 2008, nous sommes les premiers à bénéficier des effets de la nouvelle Loi d’Orientation Agricole, en obtenant en seulement 2 mois une nouvelle certification.

Contrairement au système antérieur, la Certification de Conformité Produit est devenue un véritable outil, objectif et réactif de description et de valorisation. Celle‐ci va d’ailleurs très bientôt permettre à nos 600 éleveurs de reconnaître leurs investissements en faveur de l’environnement et d’apporter un attribut fort et très attendu par le consommateur dans le cadre du produit qu’il achète. Sans oublier l’impact essentiel qu’apportera cette caractéristique innovante environnementale sur l’image de notre filière. »

 
 
Daniel PICART
Président
SAS LE COCHON DE BRETAGNE
 
 

Le groupe Carrefour s’est investi depuis plusieurs années dans la CCP (1er cahier des charges en 1993). Depuis cette date, l’ensemble des grosses productions, notamment carnées, sont produites sous CCP même si le choix d’utiliser une marque propre (Engagement Qualité Carrefour) a été fait.

Il souligne la bonne évolution de la démarche et milite pour une adaptation vers les nouvelles attentes des consommateurs.

 
 
Rémy LECERF
Coordinateur Qualité
Groupe Carrefour
 
 

« La CCP nous a permis de traduire, dans une organisation de production, les attentes des consommateurs d'aujourd'hui et de demain à différents niveaux :

l'élevage (animaux jeunes pour une viande tendre et goûtée, en phase avec les attentes sociétales : le nutritionnel et le respect de l'environnement) ;

industriel (sécuriser l'approvisionnement de demain en maîtrisant la qualité des produits) ;

distribution (proposer le produit aiendu par le consommateur en prenant en compte les problématiques des rayons boucherie : passage en libre service).

La CCP est l'outil idéal qui permet ce travail de filière.

• De plus, la réforme de la CCP donne de la souplesse dans les évolutions de cahier des charges.
C'est une démarche qui n'a rien perdu dans sa rigueur et sa légitimité, mais qui a gagné dans sa capacité à réagir aux attentes des consommateurs. "

 
 
Fabien CORNEN
Responsable Achats Vif
SVA Jean Rozé